Frsky Taranis Q X7S – une Q X7 spéciale et améliorée


Il ne faut plus vous présenter la QX7, cette radio devenue aussi mythique que la frsky X9D, mais connaissez vous la Q7S?
Cette superbe frsky taranis QX7S est une version spéciale et améliorée de la célèbre radio QX7.
A l’écoute de la communauté et des utilisateurs de la X7 qui la modifiaient de partout, frsky a souhaité rendre disponible sa radio en version déjà améliorée et prête à l’emploi, certes plus onéreuse que sa petite sœur mais elle vaut vraiment la peine de s’y intéresser.
Plus d’interrupteurs, un design très légèrement revu, des gimbals (les sticks) à capteurs à effet hall, le support de la fonction “trainer” sans fil, retour haptic, alertes vocales, et j’en passe…

Données technique

Fréquence: 2.4GHz
Nombre de canaux: 32
Tension de fonctionnement: 6,5V – 15V (LiPo 2s,3s sont acceptées)
Courant consommé: 190mA à 7,2V
Ecran LCD 128×64
Gimbals M7 à effet hall
Mémoire: 60 modèles (extensible avec carte microSD)
Fichiers modèles compatbile avec la frsky X9D/X9D+/X9E/X7
Logiciel open source OpenTX
Supporte la connexion du logiciel Free Link pour la télémétrie
Compatible avec les récepteurs en mode D8/D16/LR12
Log des données de vol en temps réel
Alertes vocales
Alertes RSSI
Système “trainer” sans fil intégré (pour l’écolage)
Retour haptic (vibrations)

Unboxing

La radio, joliment emballée dans son paquet sac poubelle, venue toute droite de chine m’a été généreusement offerte par la boutique banggood.
Ce qui ne changera bien entendu rien au test !
Elle a passé la douane sans encombre.

Une fine feuille en mousse entoure la boite pour la protéger du long chemin.
Arrivée toutefois sans encombres, pas une égratignure.
Attention: un adaptateur de prise UK vers EU est glissé dans l’emballage.
Ne le jetez pas, il serra utile (voir plus loin).

Pas besoin de commenter des heures sur l’emballage..
On sort la boite!
Simple… brune avec des inscriptions en rouge.. la marque, le modèle et les pictogrammes de rigueur.

Notez tout de même que le logo de frsky a été bien travaillé et vaut le détour et un peu d’attention de plus près, telle l’admiration d’une oeuvre splendide… j’en perds mes mots !!! Ou alors ce sont les nombreux médicaments que je prends qui me font délirer.

peu importe cependant l’état du carton, en ouvrant celui ci on découvre que la radio est emballé dans une jolie  mallette de transport de type “eva”.

Tour d’horizon

La mallette de rangement est de type “EVA”, elle semble bien solide et donne une impression de haut de gamme.
On peut la trouver séparément à une vingtaine d’euro > ici <

La sérigraphie en relief sur la mallette est du plus bel effet !

La fermeture à double tirette est de bonne facture, on pourra facilement l’ouvrir et la fermer un nombre incalculable de fois avant qu’elle ne casse.. à moins de jouer au barbare :p

Tout est bien maintenu en place dans un mousse tendre prédécoupé.

Dans le couvercle de la mallette, on retrouve une pochette de type filet avec une fermeture à tirette.
Dedans se trouve d’origine une planche d’auto-collants que vous pourrez placer où bon vous semble.

Autour de la télécommande on retrouve ses quelques options:
– la sangle de cou au couleurs de frsky, à gauche dans le bas
– un transformateur de tension pour le chargeur batterie, à gauche en haut
– le chargeur de batterie, en haut vers la droite

Le transformateur à connecter au chargeur de batterie est de type US, il vous faudra un adaptateur… Regardez toujours dans le sac poubelle dans lequel était emballé la télécommande si il n’y en a pas un qui a été placé.

Le chargeur fourni permet de recharger la batterie NiMh de la radio (pensez à sélectionner ce paramètres via le switch avant de charger) ou une batterie LiPo 2s.
Vous vous en doutez, si il y a un chargeur fourni, cela veut dire qu’il faudra sortir la batterie hors de la télécommande afin de la recharger.

La radio toute de bleu vêtue et avec son design très net m’a plu au premier regard ! Ça change des radios traditionnelles et ça met un peu de couleur dans notre hobby.

La radio est fournie avec des protections en plastique sur les sticks.
Il faut les centrer et ça permet qu’ils ne s’abîment pas durant un transport mouvementé.

Ils sont juste glissés sur les sticks et se retirent sans peine.

Le mode de la radio se change très facilement.
Il vous est donc loisible d’acheter une radio mode 1 si le stock de la radio mode 2 est épuisé et de la modifier vous même.
Perso j’ai reçu une mode 2 et je suis en mode 2.. tout va bien !

Les sticks en aluminium argent/rouge ont un super grip.
Si vous êtes un utilisateur qui préfère utiliser les pouces plutôt que de pincer les sticks, vous le voyez, les petits picots vous procurerons un super grip et éviterons qu’il ne vous glisse entre les pouces.
Le gimbal situé sous le stick est du type M7 à effet hall.
Ils donneront une expérience de navigation fiable et précise et une impression de glisser comme dans du beurre.
Attention qu’une petite calibration via les menus de la radio serra peut être nécessaire pour garantir une parfaite expérience d’utilisation.

Le grand écran LCD vous garantira une belle visibilité même en plein soleil.
A gauche et à droite vous pouvez voir les touches de navigation.
Facile et intuitif, vous naviguerez aisément dans les menus après quelques minutes d’utilisation.
Au dessus de l’écran et de part et d’autre du bouton “power” on peut distinguer les boutons contacts de “trims” qui permettrons d’ajuster les valeurs des voies throttle/yaw et pitch/roll.

Tout au dessus de la radio à gauche et à droite on retrouve des potentiomètres qui pourrons être affectés à des voies pour l’utilisation par exemple d’une nacelle sur le modèle à piloter.
Au centre on retrouve un dessin en forme de petite fleur sous lequel se cache un puissant haut-parleur qui annoncera vocalement les alertes ou paramètres que vous aurez programmé.. il pourra aussi diffuser de la musique mp3 en vous intéressant de très près aux possibilités de cette radio.

Sous le haut parleur on retrouve l’ergot sur lequel on vient accrocher la sangle de cou.
En dessous de cet ergot, on voit le bouton “power”.
Il faudra appuyer pendant un long moment pour allumer ou éteindre la radio; c’est une protection pour éviter l’appui involontaire.
Dans le bouton se cache une led multi-couleurs qui permet de visuellement attirer l’attention sur le bon fonctionnement ou non de votre radio.

Au boot, la radio indique quel logiciel elle embarque.
OpenTx est un logiciel de plus en plus utilisé de par ses excellentes performances, ses multiples possibilités de configuration et sa communauté très active autour de lui.
C’est un logiciel de type open source. Si vous vous sentez l’âme d’un développeur vous pouvez gratuitement prendre le code source et l’ajuster à votre sauce (ou participer au projet tant qu’on y est)

Ma radio était flashée avec opentx 2.2.0 mais perso je l’ai mise à jour vers la toute toute dernière version grâce à l’application “companion” qui permet aussi de faire toutes les modifications et réglages depuis son ordinateur (connexion par câble USB).

L’antenne bâton n’est malheureusement toujours pas démontable.
Son look carré rentre dans le design général de la radio et on est bien content car ça change un peu des antennes bâton rondes.

Les interrupteurs à assigner sont nombreux sur la radio.
3 de chaque côté.. doubles ou triples, momentanés ou non, il y a largement de quoi vous satisfaire.

Sous la radio on retrouve un caoutchouc de protection derrière lequel se trouve (de droite à gauche) le connecteur USB pour les mises à jour ou paramétrages, la carte microSD qui permet d’étendre considérablement la mémoire de votre radio, un connecteur 3 pins qui permet de mettre à jour des récepteurs (ce ne sera pas abordé ici)

De chaque côté de l’antenne il y a deux petits trous.
Ce sont des ports jack 3.5mm
Celui de droite sert à connecter un casque audio (si vous voulez écouter vos alertes ou de la musique sans déranger le voisinage)
Celui de gauche sert à connecter un câble d’écolage vers une autre radio (pour vous la faire maitre/esclave… Qui est le maitre? hein? coquine !!!)

L’arrière de la radio.
A l’extrême droite et gauche on retrouve un super grip gris anti-glisse en caoutchouc.

L’étiquette (et surtout le FCC ID) peut parfois s’avérer nécessaire lors de promo chez frsky.

A l’arrière on retrouve également, lorsqu’on appuie sur les deux ergots plastique au centre, la large baie qui permet d’accueillir des modules standard connexes tels que le module R9M long-range en 868MHz, le module multi-protocole IrangeX, etc…

Toujours à l’arrière mais cette fois en bas, un capot détachable par glissement vers le bas, renferme la batterie de la télécommande.

Il s’agit d’une batterie rechargeable de type NiMh de 7,2v 2000mAh, largement de quoi faire une très longue session de vols.
Cependant vous pourrez facilement la remplacer par une batterie LiPo, à condition d’en trouver une qui rentre dans l’emplacement.
PS: Il existe un hack en impression 3D sur thingiverse qui permet d’augmenter la capacité de l’emplacement batterie pour y stocker de plus grosses ou encore d’y placer des batteries de type 18650.

Sous la batterie on distingue le PCB (carte électronique) de la télécommande.
En bas à gauche la connectique batterie.

Franchement cette frsky Q x7s est une excellente radio tout-terrains.
Maintenant, il m’est très difficile d’aller plus loin dans ce review.. cette radio est entièrement configurable selon vos goûts; Et on le sait si bien que les goûts et les couleurs…
Les possibilités sont infinies et en cas de pépin ou d’interrogation, il y a une communauté très efficace et réactive et un forum bien fourni.

Conclusion

Comme à son habitude FRSKY distribue une très bonne télécommande qui offre de nombreuses possibilités.
Adaptée plutôt aux drones racers et ailes volantes, elle ne manque de rien tant en terme de voies disponibles, que d’interrupteurs ou potentiomètres.
Les alertes vocale que vous pouvez personnaliser à votre guise sont d’une aide précieuse.
La télémétrie intégrée de base dans la plupart des récepteurs (qui sont d’un prix dérisoire) en font un allié de choix pour voler en sécurité et profiter des données distante directement sur le large écran lisible au soleil.
Les sticks à effet hall sont super précis, la baie d’accueil des modules externe à l’arrière peut étendre encore plus les fonctionnalités… la qualité globale de cette radio rivalise avec les grandes !
De plus, comme toujours avec FRSKY, toutes les pièces détachées sont disponible pour réparer vous même facilement la moindre casse sur votre radio.

Mais personnellement je n’apprécie que moyennement cette radio (malgré la claque visuelle que j’ai prise en la voyant) en gardant ma préférence pour la Frsky X9D+ ou X-lite.
Même si la prise en main est très bonne, les différents interrupteurs se trouvent trop loin de mes doigts; les mouvements à faire pour y arriver sont trop grands et le crash guette à chaque instant lors d’un basculement d’inter.
Un autre point négatif c’est les grips vinyles auto-collants qui se décollent déjà à la première utilisation et qu’il faudra remplacer rapidement.. un comble pour une radio à ce prix.

Liens intéressants

Le lien vers la Taranis QX7S sur la boutique

Toutes les informations nécessaires: manuels, firmwares, certificats,… sur le site officiel

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code